Une question de Yargla

Comment se débarrasser d'un directeur des opérations qui systématiquement demande à faire un point de 5 minutes 5 fois par jour pour savoir où qu't'en est (juste pour ça, mais qu'est ce que ça peut lui foutre !), surtout que c'est toujours le même blabla, ça gave à force, à se demander à quoi il sert ? Merdoum !

La réponse du e-consultant

Dans ce genre de contexte pourrave, il faut éviter comme la chtouille toute solution qui se rapproche de près ou de loin d'une explication sur le fond. Il est clair que faire des points toutes les 5 min c'est aussi efficace que de regarder sa montre pour être sûr qu'elle avance régulièrement. Mais vouloir le lui démontrer, à ce super boulet du bural, hé bien c'est totalement vaseux. Pourquoi ? Tout connement, parce qu'il s'agit d'une stratégie d'occupation que ce manager s'applique à lui-même. Comme il n'a rien à foutre, mais ne veut pas se faire lourder, il lui faut se trouver des activités bouffeuses de temps pour faire passer sa journée et faire style qu'il bosse comme un maboul. De son point de vue, c'est d'autant plus efficace, que plus il te soûle avec ses points moins tu avances et plus il a de raisons de te prendre le chou parce que ça n'avance pas (Il a dû lire le econsultantpointcom, ce bâtard).

Maintenant comment te dégager d'un tel merdier, enlisé jusqu'au cou que tu es dans cette relation gluante ?

La solution est d'inverser les rôles, que ça soit toi qui le pompe jusqu'à ce qu'il pète la durite et doive se rabattre vers une autre stratégie. Demande à faire des points plutôt que de te les bouffer à l'improviste, et plutôt toutes les 2 minutes que toutes les 5. Il faut que ça le gave tellement qu'il cherche à se tracer la route chaque fois que tu te pointes dans sa direction.

Ensuite, il y a deux variantes :

1. Si tu es un mec et qu'il est hétéro
(ça gaze aussi si t'es une gonz' et que ton dirlo est une hétéro-bitch) Chaque fois que tu fais un point, joue le mec goinfré de bonheur : tu kiffes d'être avec lui, ce genre de point ça t'inspire, tu es joice à te juter sur le fut', tu es chaud comme une baraque à frites (c'est pour le référencement), tu rayonnes comme si tu venais de voir Yahvé en short ! Et qu'il puisse le lire sur ta tronche. Une fois que ce petit ciné a bien pris, et qu'il se turlupine le ciboulot pour savoir ce qui te fais trembler ainsi comme un vibro, passe en phase d'attaque. Tu te colles comme une sangsue le plus près possible de lui, tu lui touches le genou négligement, tu laisses traîner la main quand vous vous passez la souris, bref tu lui fais ta zoubida de première classe.

Tu maintiens ce comportement autant de temps qu'il le faut pour qu'il ne puisse plus soutenir ton regard à la machine à kawa. Et rapido, il va se calmer chanmé au niveau du point, ton keum.

2. Si c'est une fiotte ou une fouffe.. enfin bref t'as pigé

Evidemment, s'il y a compatibilité sexuelle entre vous, ce genre de ruse va te mener tout droit dans son plumard. Ce qui n'est pas ce que tu veux, car il sera alors encore plus relou, voyant en toi maintenant un support fidèlisé à sa stratégie.

Dans ce cas, il te faut assurer grave au niveau de la prise de tête que tu dois lui infliger. Avant chaque point, prépare des questions inbitables et fais ton pitbull dessus jusqu'à ce que t'aies une réponse. Verbalises sur l'avancement de ton projet à mort, crache du détail, balances de l'anecdocte, demande-lui son avis sur tout et fais traîner le point que ca prenne des plombes. Puis, fais enfler le point en réunion, chaque élément zarbi du projet étant propice à organiser un meeting bien foireux pour régler le blem'. Incrustre d'autres participants qui vont venir débattre du bordel et apporter leurs expertises de pignoufs. Tout ça dans une ambiance bien traîne-savate de réunion d'autistes, savamment entretenue par toi et tes chipsters.

Lui, au début, il sera ravi car ça rentre dans sa stratégie d'empaffé, mais très vite, il va se retrouver avec des vrais trucs à faire. Des questions à régler, des détails techniques à valider, des rapports à torcher et là, ça va le gonfler. Parce que tout son temps dispo est occupé par toi mon coco et tes fameux points. Donc s'il veut continuer ce p'tit jeu de merde, il va devoir se coltiner des heures sup'. Et il ne veut pas en arriver là. Marche arrière toute, il va changer de cible. T'es peinard.