Une question de loulou :

help ! comment faire pour que mes relents d'haleine de phoque dégénéré et mes phéromones de male célibataire n'embetent plus mes batards de collègues ?

La réponse du e-consultant :

Ah, Loulou, tu es encore un puceau du business. Cela se voit gros comme une teub au milieu d'un champs de moules. Car pourquoi vouloir lourder ce qui est en fait un putain d'avantage ? Loulou, tu as développé une technique de survie remarquablement vicieuse, une technique d'évitement de tes prédateurs hiérarchiques plus putasse y a pas. Puer de la gueule, du zguegue, du fion, du bout des doigts ou du corps tout entier, ça se pose là comme moyen de repousser le Mega-Boss.

Imagine un peu : il se raboule à l'encoignure de ton bureau pour te refourguer un dossier merdeux sur lequel il se branle le mou depuis 6 mois et où il a cramé les 3/4 du budg' comme un gros blaireau qu'il est, histoire bien sûr de pouvoir te faire porter le chapal le jour où le Super Big Patron va se coincer le pif dessus. Toi, direct, tu te lèves comme une goule et tu lui colles ta tronche au fromdu à deux centimètres de la sienne. Tu lui causes en articulant bien afin que tes relents de calendos lui pénètrent à donf dans les naseaux. Et peu importe ce que tu lui baratines parce que là dans sa tête ça cavale à toute bombe, ta stratégie commence à opérer. Il se dit "si je lui colle ce projet pourri, il va pas arrêter de venir me voir pour me poser des questions, je devrais faire des points avec lui pour checker la progression, etc etc. et qu'est ce qu'il pue de la gueule ce con ! Ca va être l'enfer, l'horreur, le châtiment. Tant pis, faut que je me trouve un autre loustic." Et voilà, ton haleine de phoque dégénéré t'as sauvé la couenne.

Aprés si tu veux vraiment te dépatouiller avec ton haleine ripou et tes phéromones de satyre, le seul conseil que je peux te donner c'est : lave-toi les dents et baise !